H(um)eur(t)

 

TRICTRAC[1]21...

... comme 21ème siècle

Au 21ème siècle, la créativité humaine et humanitaire se déploie rapidement, dit-on. Le rapport au divin se vit parfois davantage en soi-même (dans certains pays, la baisse de pratique religieuse est significative tandis qu’elle est florissante dans d’autres). La prise de risque à potentialiser l’univers électrique – partie visible de la « conscience matricielle » – qui nous berce et que nous dynamisons au gré de nos pensées, de nos émotions et de nos actes, favorise par ailleurs cette créativité utile à l’humanité. Cependant, les pirates de l’uranium accélèrent le processus de mort sur Terre, au prétexte que l’audace créative en technologie énergétique « offre » au monde une électricité « propre » et efficiente. La délimitation fine, intermittente ou absente entre soi et le divin est comme une « monnaie courante » qui ne demande qu’à s’expanser. Notre actuelle conscience organique du Foie et de sa Vésicule ainsi que des multiples pathologies croissantes qui y sont liées, permettent à qui veut bien y être sensible, de sentir à quel point la parole juste et l’autorité d’action, claire et sereine, sont crucialement porteuses de notre avenir sur Terre.

 

De son côté et par exemple, l’organisation Avaaz, qui se veut la « voix » des peuples éclairés et protestataires (appels à signature de pétitions de tous ordres), tisse une toile d’images de membres signataires bien policés qui ont raison de s’insurger contre diverses injustices, menaces écologiques, réformes impropres à leur liberté (et le font savoir en se connectant au reste du monde), mais elle ressemble trop par certains côtés à un « face-bouc émissaire » déguisé (facebook) ! Présentée comme unique et totalement indépendante, elle n’en est pas moins soutenue par des puissances bancaires dont le réseau créatif et « humani - taire » n’a rien d’aléatoire ni de spontané pour le meilleur des mondes. L'idée de réseau mondial s’applique à n’importe quel sujet, n’importe quelle politique, n’importe quel système financier… et n’est pas pour autant la panacée. Entre soi et un divin patriarche, supérieur, président, gourou ou banquier, le meilleur moyen de déployer son allant et son ouverture au monde, pour en améliorer le niveau de conscience global, semble être plus justiciable d’une action ou pensée judicieuse propre à chacun, associable certes à celles des autres ; et non l’adhésion moutonne à une tendance ou à un choix extérieur car le danger de la pensée conformiste guette. En effet, qu’il soit pétitionnaire (si rebelle soit-il) ou de masse, le conformisme annihile toute créativité car il est restrictif par essence. Dire que Nelson Mandela fut un saint homme est un exemple de pensée conforme. Dire que la paix dans le monde est envisageable grâce au Dalaï Lama en est un autre. Tous deux ont joués ou jouent encore un rôle, qui n’a pas forcément à voir avec leur représentation mais plutôt avec la stratégie qui les a portés.

 

Une expansion de nos connaissances (culture, altruisme) pour réduire nos croyances (éducation et instruction formatées, religion) pourrait davantage ou mieux dynamiser ce réseau planétaire terrestre que l’on souhaite connecté au divin ou à un quelconque royaume cosmique ouvert ou fermé, et que l’on jure potentiellement transformable au gré des actions et pensées de chacun – car croire limite. Les chutes et les changements de civilisations peuvent être perçus comme la traduction de structures abouties, croyances arrêtées, paliers d’évolution atteints, etc… bouleversements climatiques et géologiques, compris.

 

À un niveau énergétique profond de l’univers électrique dans lequel nous baignons, les frontières corporelles s’émoussent. L’individu structuré – ou non – s’élève et intègre qu’il peut positivement évoluer par ses interactions avec les autres. Les personnes dubitatives ou interdites par rapport à cela peuvent s’initier à la pénombre. Là, au creux du monde matériel quand la lumière est trouble, expérimentez la vision de ce qui sépare votre corps du mur, du meuble qui est proche de vous. Si de surcroit vous imaginez que tout ce qui vous anime est fait de pulsations lumineuses circulantes et infinies, la frontière entre votre corps et ce qui l’entoure s’amenuise, s’affine, disparaît. Là, les yeux grands ouverts sur l’espace de la continuité, vous êtes autant l’énergie de l’extérieur que celle de l’intérieur. Vous n’appartenez à aucun « clan de matière » ni à une quelconque suprématie dimensionnelle : ni haut ni bas, ni devant ni derrière, ni droite ni gauche. Les personnes accoutumées à cette expérience de façon régulière (innée ou acquise) vivent le monde coloré et rythmé de tout ce qui nous constitue[2]. Les homéopathes qui prescrivent des remèdes issus des Actinides peuvent y repérer, là, quelques symptômes propres à cette série d’Éléments « ultimes » : disparition de frontière entre le monde et soi, sensation d’invisibilité, de désintégration, clairvoyance et médiumnité intenses, conquête de sa part d’ombre… Dans ce puits de sensations et de connaissances, la créativité peut y naître à tout moment, là où l’aspect dual des choses équilibre un tout.

 

[1] Le trictrac est un jeu de hasard dont les multiples combinaisons en font la richesse de stratégies et de règles diverses. Sa pratique nécessite une attention soutenue.

[2] The Rainbow of the Worm The physics of Organisms Mae-Wan HoWorld Scientific - 2008.
 

.. comme 21, numéro atomique du Scandium

 

 

ALUMINA

Malléable, ressent l’électricité

au contact d’objets

 

 

 

 

CALCIUM

Assez dur

 

SCANDIUM

Mou & léger

 

 

TITANIUM

Léger, résistant

 

 

 

YTTRIUM

Calorifique

 

 

Dans la Ligne du Fer, Le Scandium se démarque car il appartient au groupe des métaux dits « terres rares » avec l’Yttrium (Ligne de l’Argent) et les Lanthanides. L’absorption toxique des vapeurs ou gaz de ces métaux, par voie respiratoire, induit une accumulation dans le Foie.

 

Scandium Metallicum stimule la maturation des graines. Notons qu’une graine peut vivre en dehors du système alors que toute autre partie d’un végétal - bourgeon, tige, feuille, fleur, racine, sève - a besoin d’influences extérieures pour son évolution.

 

Dans sa dynamique spécifique (Ligne du Fer) d’action/défense, du sens du devoir et du travail et risque de critiques, Scandium Metallicum essaie d’être normal et se situe entre Calcium qui présente des peurs multiples et n’est pas sûr de ce qu’il fait et Titanium qui présente une hémiopie verticale droite (ne voit pas la partie gauche) et n’arrive pas à faire le premier pas.

     

Dans la 3ème colonne du Tableau de Mendeleïev - étape 3 selon Scholten entre autres : le sujet doute et essaie pour voir (il scrute et compare) -, Scandium Metallicum se situe entre Alumina, qui est confus et phobique de ce qui est tranchant, et Yttrium Metallicum qui explore ses capacités de création avec peu de confiance de lui.

 

Perfectionniste et cherchant la performance, Scandium Metallicum veut faire plein de choses : il expérimente, goûte à tout ; mais ne sait que choisir. Il fait plusieurs activités mais ne se fixe sur aucune et se replie sur lui-même si les choses menacent d’aller moins bien. Il présente par ailleurs une transpiration gênante au niveau des mains, comme si le passage à l’acte (« mettre la main à la pâte ») était source d’élimination, qu’elle soit profuse en acides (drainage) ou excessive en minéraux (lyse, donc dirigeant vers une perte de structure).

 

Scandium Met doute de pouvoir réaliser correctement ce qu’il a choisi de faire. Le regard qu’il porte sur lui-même est jugé catastrophique, ce qui entraine une dévalorisation et l’échec.

 

La racine SCAN désigne « regarder et comparer » comme dans l’emploi d’un scanner qui permet d’étudier l’activité d’un organe interne ou d’observer précisément.

La vision externe est électrique (celle interne est magnétique).

 

Signes mentaux

PEURS de l’échec, de la chute, de la critique, de l’anticipation, de l’opposition, d’être observé

 

REVES d’échec, de chutes, d’efforts futiles, de paralysie

Illusion d’être vide

 

Signes physiques

Paralysies, céphalées, problèmes oculaires

ORL

Aphtes, bulles sur la langue

Problèmes de peau (interface extérieur/intérieur), transpiration excessive

Anémie, maux d’estomac dont inflammation, mauvaise digestion, diabète

 

 

... comme 21 = 60

Univers

Dans le vocabulaire sumérien religieux, 60 désigne An le Ciel ; le dieu du ciel et désigne aussi l’unité. Dans le concept religieux judéo-chrétien, YHWH s’y apparente.

Dans le Yi-King, livre chinois des mutations, la valeur 60 représente l’Ordre Cosmique, apparenté à l’Univers majoritairement constitué de VIDE.

 

Uni vers

Dans le vocabulaire sumérien haruspicinal, 21 désigne également An le Ciel ; le dieu du ciel. L’haruspice scrute (« scan ») et compare le plein du vide. Il est attentif à la qualité des membranes de l’organe, à sa texture, à sa couleur.

[

 

... comme T21

Trisomie 21 : 3 chromosomes au lieu de 2

 

CAUSE

1 chromosome supplémente la 21ème paire.

  • Dite libre (95% des cas), la trisomie survient dès la première division cellulaire // Scandium Metallicum « doute et essaie pour voir » ;
  • Dite mosaïque (2%), elle se produit lors de la deuxième division ;
  • Dite par translocation (3%), une partie du chromosome 21 se fixe sur un autre chromosome // Scandium Metallicum veut faire plein de choses : il expérimente, goûte à tout.

CONSEQUENCES : un morphotype « anormal »

  • le développement neuronal diffère de la norme
  • les connexions sont faibles
  • déficience intellectuelle variable : difficultés à  comprendre, mémoriser, analyser, s’exprimer, prendre des décision et s’adapter // Scandium Metallicum se juge et se dévalorise.
  • Santé fragile
  • Espérance de vie réduite à 60/65 ans (50 au début du 20ème siècle)

 

SIGNES CLINIQUES

  • cardiopathies
  • anomalies musculo-squelettiques comme l’hyperlaxité ou la luxation
  • hypotonie (= Sc, métal mou)
  • 1 seul pli palmaire dans la main
  • visage rond
  • yeux en forme d’amande

 

SIGNES COMPORTEMENTAUX

  • attention
  • hypersensibilité
  • affection
  • humour, joie

 

    Les sujets « T21 » semblent toujours hypo hormonaux et nécessitent une supplémentation en Silice et en Iode (dixit le Dr F. Ledoux).

Silicea & confiance en soi, équilibre relationnel

Iodum & chaleur interne, verticalité

 

_________________________________________________________

 

                  Hypericum Perforatum

Au glaive millepertuis

j'ai dessoudé les fantômes.

- Mémoires pacifiées -

_________________________________________________________

 

Manganum Metallicum

      Arpentant la pièce, une mère dit à son enfant grognon :

- Mange ta colère, vas-y ravale !

pendant que celui-ci vidait sa pleine assiette de tomates.

 

      L’enfant inquiet pense : 

- Tu me paralyses, j’ai peur, j’supporte pas quand tu m’observes 

et puis tu trébuches tout l’temps sur mes jouets, tout est cassé !

 

      Las de leurs plaintes, le thérapeute consulté toussa :

- Manganèse pour tout l’monde !

 

      Là-haut, la Lune sondant l’Oxygène, leur souffla, tour à tour :

-  Allez oust, au lit ! 

_________________________________________________________

 

Aurum Metallicum

Au cœur qui scintille,

la mélancolie s’efface

- Aurum harmonique -

_________________________________________________________

 

L'étape Neodymium

     En conscience, je mesure mon élan et je prends Assise.

_________________________________________________________

 

Benzoicum Acidum  

     Parfois, j’ai l’impression que l’empreinte du Carbone mute vers celle de l’Acide Benzoïque aux effets clastogènes (ruptures ADN, aberrations chromosomiques). Connu sous le code E210, il est présent dans les confitures et boissons sucrées pour en améliorer la conservation (et par voie de conséquence son addiction corrélée à celle du sucre).

 

   Le sujet sensible Benzoïcum Acidum est obsédé par la perfection et peine à se reconnaître face au miroir ; ce qui entraine un décalage dans la perception de la réalité (cela va de l’appréciation de son grain de peau au jugement porté sur la plastique ou l’habillement d’un tiers). Souvent saturé d’acide urique, il ignore la colère rentrée qui l’anime et ses articulations s’enflamment ; il a la sensation que son cœur brûle et que sa tête explose quand les autres parlent.

 

   Nuisible structurel, l’Acide Benzoïque génère des troubles d’hyperactivité. La pureté du diamant (perfection carbonique) semble être détrônée, une nouvelle ère chimique s'installe.

 

    A force de vouloir voir, avoir et savoir tout, tout de suite,  s’agiter, se dé(con)centrer, et rompre le cadre dans lequel il a été créé, au nom de sa différenciation, l’être nanocarbonique à venir risque d’être la caricature de lui-même. Les jeux sont faits.

_________________________________________________________

 

De la Colère à l'oeuvre aux couleuvres que je n'avalerai pas

L’homéopathie est une médecine visant à soigner ou soulager un patient par la loi de similitude et sans effets secondaires (au sens allopathique) ;  dont la pratique est réservée aux médecins, en France.    Il y a encore quelques années, les sages-femmes formées à l’homéopathie avaient en théorie la possibilité de prescrire des remèdes mais étaient très limitées dans leur pratique, voire interdites.       Aujourd'hui, elles sont davantage reconnues pour leur savoir-faire et par conséquent plus amplement considérées à prescrire quelques sphères au lactose mais de manière très restreinte, malgré tout, du fait du verrouillage effréné des souches en France.

 

Qui aurait, par exemple, l'idée de proposer Sarracenia Purpurea à une parturiente architecte échauffée et culpabilisant à l'idée de donner naissance à un enfant qu'elle a peur de "manger" ? Et ce n'est pas Belladonna délirante et échauffée qui conviendrait... 

 

Tout pharmacien a interdiction de vendre des triturations homéopathiques sans ordonnance préalable. En revanche, il peut  vendre à foison des complexes homéopathiques issus d'une multinationale spécialisée dans un tout petit cadre où est privilégiée une même médication pour tout un chacun ; ce qui va à l'encontre de la démarche homéopathique elle-même puisqu'elle s'applique à traiter un terrain individuel, une réaction individuelle, une sensation individuelle... La promotion sous-jacente de cet art du négoce de l'homéopathie présente quelques particularités crotaliennes sur lesquelles on peut s'interroger : voir Crotalus Horridus (famille des serpents à sonnettes) roi loquace du négoce, copiste exemplaire et persuadé de son bon jugement, il se voit entouré d'ennemis et quand il rêve, tout est horrible, moribond. 

 

De ses sonnettes le crotale avertit, 

De ses sornettes Crotalus assourdit !

 

Dans l'apprentissage des tables de l'homéopathie, on s'aperçoit que les anecdotes comportementales qui nous sont décrites ou soulignées (en dépit des longues listes de symptômes) sont des clés pour accéder à toute la diversité humaine. Le comportement du crotale en est une parmi d'autres.

 

Être homéopathe français fait-il encore sens en 2017 ? Médecin ? Non médecin ? Pharmacien ? Praticien holistique ? Dentiste ? A condition d'en avoir les connaissances et d'en avoir surtout le sens, on peut penser homéopathie pour soi-même, pour les siens, pour les autres, pour son jardin, pour la rivière qui chemine dans la ville et pour le chat du voisin, à condition de raisonner dans un esprit de similitude et non dans un esprit d'antipathologie à la mode homéopathique (nombre de praticiens, qu'ils soient médecins ou non, raisonnent en terme de symptômes conséquents au lieu de raisonner en terme de souche causale).

 

A l'horizon d'un nouvel humanisme

     Heureux, certains anthroposophes avertis et cohérents développent un regard global et profond sur le fonctionnement de l'être humain qui s'inscrit dans un ou des environnements, pièce(s) de puzzles de l'univers qui nous englobe. Nos créations, comme nos destructions, en dépendent et y répondent.

 

      Au milieu du Xème siècle après J.C. en terre irakienne, les Ikhwan as-Safa - "Frères et sœurs de la pureté" - créèrent un système d'enseignement basé sur 52 traités, dont chaque discipline ouvrait sur la connaissance de l'homme. Chaque traité fut voué à porter le vent d'un "nouvel humanisme" car  les Ikhwan as-Safa s'accordaient à penser que la transdisciplinarité avait un sens et que la notion de transculturation était salutaire. De fait, échanger entre groupes de pensées, de sciences, d'arts ou de cultures avive la créativité. L'homme, lié au cosmos et à la nature, peut ainsi promouvoir l'harmonie dont il a besoin par principe de base pour entretenir son homéostasie ; et  impulser librement à la société son savoir et ce qui le meut.

 

     Onze siècles plus tard, dans quelle direction souffle donc ce vent lointain, porteur d'horizons interconnectés ? Des sciences arabes nous sont parvenues et ont enrichi les cultures du nord mais où sont concrètement passés ces "Horizons d'un nouvel humanisme" ? Se comportent-ils comme le nuage de Tchernobyl en s'arrêtant à nos frontières ? Stagne-t-il aux contreforts de la Grèce qui est vendue aux Européens pour être le seul berceau originel de notre culture méditerranéenne ?

 

    On le sait, le patrimoine irakien regorge de données et de vestiges extrêmement précieux pour la connaissance de la Mésopotamie. Notre culture européenne méditerranéenne en porte en ses rais différentes empreintes. Certains états ou groupes privés ne lésinent pas dans leur destruction pour occulter de nos mémoires un sens de nos origines (et pendant ce temps, certains banquiers organisateurs de la défaite financière de la Grèce, s'ingénient à creuser son sol riche en or). 

 

      Si l'homéopathie avait connue ses lettres dès le Xème siècle, il est à peu près certain qu'elle aurait ouvert sa porte sur l'homme, comme elle le fait depuis Hahnemann et elle l'aurait aussi sûrement ouverte pour échanger avec toutes les autres disciplines, sciences et arts, tous pays confondus. La France européenne vend au monde des granules par tonnes, la France française prescrit des remèdes unitaires ou composés sous une initiale B qui en signe le monopole et agite ses clochettes d'argent* ; tandis que quelques siffleurs intentionnés informent l'eau, s'informent et transmettent des données par paquet d'ondes et bien au-delà des frontières, ou par un simple test musculaire de précision ! Qu'ils soient astrologue-homéopathe, psychanalyste-homéopathe, cultivateur-homépathe ou autre, ils ouvrent tous leur porte à des savoirs et pratiques dans l'idée d'un "nouvel" humanisme ; car cela fait bien longtemps que l'homme-victime critique son bourreau et que l'homme-bourreau forge sa victime, au mépris de l'amour inconditionnel et du repos neutre, cette énergie primordiale qui génère en chaque forme de vie la possibilité d'être et d'agir de manière quantitative et qualitative.

 

  

Au XXIème siècle, s’informer est une urgence,

Etre libre de son choix thérapeutique est une nécessité,

Réfléchir en conscience, se positionner et acter dans le respect de soi

sont des priorités pour s’ouvrir aux changements, sereinement.

Debout corps joyeux, faites vos choix !

 

* Emprunt à Initial B.B de Serge Gainsbourg.

Colère à l'oeuvre

essai, 606 pages

Editions Geuthner

www.geuthner.com

52€

ISBN 978-2-7053-3920-3

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Catherine Breant