H(um)eur(t)

 

Pollution au Salbutamol

    Le Salbutamol est un médicament allopathique qui entraîne l'arrêt total de contractions durant une grossesse non maturée. Absorbé quotidiennement sur plusieurs semaines voire mois, l'utérus et le foetus se "reposent"  pendant que les bronches pulmonaires se dilatent (par action sympathicomimétique), se dilatent, se dilatent...

  

  L'intoxination due au Salbutamol provoque tachycardie, arythmie, spasmophilie (tremblements, sueurs, palpitations, vertiges, troubles digestifs). Elle peut survenir durant le traitement ou plus tard, insidieuse.

 

   L'atmosphère des villes polluées, irritante et asphyxiante, augmente la sensiblité des bronches soumises antérieurement au Salbutamol.

 

     Pour paraphraser Gilles-Eric Seralini : "Nous pouvons nous dépolluer" ! En échelle avec des doses en 9, 12, 15, 30CH et au-delà.

 

L'étape Neodymium 

     En conscience, je mesure mon élan et je prends Assise.

 

Benzoïcum Acidum   

     Parfois, j’ai l’impression que l’empreinte du Carbone mute vers celle de l’Acide Benzoïque aux effets clastogènes (ruptures ADN, aberrations chromosomiques). Connu sous le code E210, il est présent dans les confitures et boissons sucrées industrielles pour en améliorer la conservation (et par voie de conséquence son addiction corrélée à celle du sucre).

 

   Le sujet sensible Benzoïcum Acidum est obsédé par la perfection et peine à se reconnaître face au miroir ; ce qui entraine un décalage dans la perception de la réalité (cela va de l’appréciation de son grain de peau au jugement porté sur la plastique ou l’habillement d’un tiers). Souvent saturé d’acide urique, il ignore la colère rentrée qui l’anime et ses articulations s’enflamment ; il a la sensation que son cœur brûle et que sa tête explose quand les autres parlent.

 

   Nuisible structurel, l’Acide Benzoïque génère des troubles d’hyperactivité. La pureté du diamant (perfection carbonique) semble être détrônée, une nouvelle ère chimique s'installe.

 

    A force de vouloir voir, avoir et savoir tout, tout de suite,  s’agiter, se dé(con)centrer, et rompre le cadre dans lequel il a été créé, au nom de sa différenciation, l’être nanocarbonique à venir risque d’être la caricature de lui-même. Les jeux sont faits.

 

Hypericum Perforatum 

Au glaive millepertuis

j'ai dessoudé les fantômes.

- Mémoires pacifiées -

 

 

Aurum Metallicum 

Au cœur qui scintille,

la mélancolie s’efface

- Aurum harmonique -

 

Colère à l'oeuvre

essai, 606 pages

Editions Geuthner

www.geuthner.com

52€

ISBN 978-2-7053-3920-3