D'HUILE & DE SYLVE

 

Dans l’invisible des différents règnes, de celui des corps et de leurs multiples interactions électromagnétiques, une chimie organisée gère le rapport base/acide, sans cesse sollicitée pour l’équilibre. Chez l’être humain, si les fascias sont capables de propager une inflammation voire une infection et du fait que toute inflammation acidifie le « terrain », retenons que l’accès au bien-être passe nécessairement par une « alcalinisation » du rapport à soi, aux autres, soit une douceur de vivre. 

 

Les aliments inappropriés, trop ou mal cuits, synthétiques ou traversés de micro-ondes et consommés plusieurs fois par jour, ainsi que les effets secondaires de médicaments allopathiques et les ambiances trop sonores (entre autres) représentent une source majeure d’acidification, d’acidité et de stress intenses. Leur impact sur l’énergie motrice et la physiologie entraîne à terme une faible capacité de rayonner et d’alimenter l’individu tant en vitalité qu’en longévité. Pour faire vivre la nourriture douce, puissante et restauratrice que procure le massage ayurvédique à l’huile, plusieurs macérâts végétaux - enrichis d’huiles essentielles et d'essences - servent le geste. 

 

Les cueillettes de fleurs sauvages sont réalisées dans diverses régions depuis 2006 ; et issues de semences saines (anciennes et non OGM) cultivées dans un jardin forestier de la banlieue sud parisienne depuis 2016. Dans ce jardin, le millepertuis est roi et se reproduit seul au gré de ses marcotages et semis naturels.

 

Les macérâts sont élaborés artisanalement en plein soleil dans des flacons en verre avec de l’huile de sésame blanc biologique, principalement, (parfois olive ou tournesol). Ils sont ensuite filtrés deux fois, renforcés avec des huiles essentielles et des essences biologiques d’origine française si possible (et non dermo caustique)  ; puis de nouveau filtrés quelques mois après. 

 

Macérât de base 

 

Millepertuis sauvage Hypericum Perforatum 

(cueillette de fin juin à fin juillet) 

Vertus apaisantes sur les membres et mémoires « fantômes » ; anxiolytique, traumatismes physiques et psychiques, protecteur cutané, cicatrisant sur plaies sèches et coups de soleil. Macérât renforcé à l’huile essentielle de lavande vraie.

 

Macérâts divers

 

Hélichryse italienne et corse Helichrysum italicum 

(cueillette en juin)

Agit sur les hématomes (effet « arnica ») car fluidifiant sanguin, l’hypertension, les traumatismes physiques et psychiques.

 

Souci des champs, Souci officinal Calendula arvensis, officinalis (cueillette en été et automne)

Vertus anti inflammatoires.

 

Lilas sauvage Syringa vulgaris 

(cueillette en avril)

Vertus anti inflammatoires douces. Macérât renforcé d’essences d’agrumes.

 

Pousses d’orties Urtica urens, Urtica dioica 

(cueillette en avril)

Vertus rafraîchissantes et anti inflammatoires. Macérât renforcé à l’huile essentielle de menthe poivrée.

 

Autres mélanges typés 

Respiratoire ; Régénération cutanée (plus spécifique qu’avec le millepertuis, seul) ; Anti-inflammatoire ; Verticalité ; Antiviral ; Principe Féminin.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Catherine Breant