Haïku 

 

Vrombissent en mon corps

quelques aériennes pensées

dix-sept pieds sur Terre.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Catherine Breant