Haïku HORS CORPS

 

Chorus Corpus 19/11/2015

Sortie hors du corps  le matin du 18/11/2015 à Verrières le B. pendant que trois terroristes se font exploser à Saint-Denis (93)

 

Au cœur de la nuit

réveillée les sens battus,

j’implore le sommeil

 

Farandole d’apnées

à dénouer ce qui m’arrive

– Interrogation 

 

Maintes plongées vaines

en mon for intérieur

 Cristal bleu rayé 

 

Mon torse serré,

enrubanné à l’excès

 Déflagration rouge 

 

Acide, baignée de pourpre,

un triptyque de visage blanc

surgit, se fragmente

 

Consciente et si morte

je brave ma vision externe

 Revoir aujourd’hui ? 

 

Délocalisée

à corps ouvert et cœur nu

 Conscience expansée 

 

Visage à trois faces

dont je visionne l’ossature

- Sourde, je sonde le pire -

 

Rassemblant l’horreur

poussée dans un flot de pleurs,

j’extrude la nausée

 

 - Un temps mat éclot -

Beuglant des peines au ciel

je m’écorche, dissoute.

Eclat de fiel cru

teintant les rues dionysiennes

 Assaut partagé 

 

Guerrier en pâture 

Que viens-tu donner au monde ?

 Jet de tête au sol 

 

Cet homme kamikaze

en se faisant exploser

s’est inscrit en moi.

De chair partagée

il a souillé l’Univers

 Cellules en écho 

 

De cette guerre vive

insidieuse et  fractionnée,

Je suis corps-mémoire

 

Message crise de foi :

« Mon corps sacré souriant,

moi seule te restaure ! »

 

Mouvoir l’indicible

et déposer témoignage

en l’ornant de pieds.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Catherine Breant